Escapade à Bali avec Ada Perlu

Dans cet article, je t’emmène entre Bali et Biarritz, découvrir Ada Perlu, marque de prêt-à-porter et de lingerie éco-responsable. 
Embarque ton maillot, ton chapeau de paille et tes lunettes pour ce dépaysement au paradis Indonésien.

BE UNIQUE BE GREEN BE BATIK

Le style et les produits

Ada Perlu, c’est un style unique : la marque revisite le batik indonésien, en le modernisant. Des formes simples, des motifs floraux, de jolies couleurs. Inspirée par la nature et par la culture balinaise, elle propose tout ce qu’il faut pour remplir notre dressing d’une manière plus responsable, plus green, plus belle. 

Les produits sont vendus dans des boîtes d’offrandes traditionnelles balinaise, qui nous transportent une fois de plus dans l’univers indonésien. C’est le cadeau idéal pour vos proches.
Les designs et les imprimés sont crées en France et confectionnés main à Bali. Chaque pièce est donc unique.

Auparavant ne proposant qu’un seul modèle, la petite culotte bouffante, Ada Perlu s’est aujourd’hui diversifiée en présentant aujourd’hui davantage de lingerie et de prêt-à-porter : crop-tops, jupes, paréo.
Elle propose également des accessoires, comme des sacs, des bandeaux et des chouchous, pour sublimer une tenue. La marque a également commencé une collection pour les Hommes.

Le style Ada Perlu permet de switcher entre un look chic et décontracté, tout en gardant l’esprit naturel et traditionnel du Batik. Ainsi, les différentes pièces permettent d’afficher un style unique, pour sortir en ville, boire un verre, ou rester cosy, chez soi.

Ada Perlu et l'écologie

Inspirée par la Pachamama, la mère nature, Ada Perlu à une règle d’or: la respecter.
Pour cela, la marque a décidé de s’inscrire dans une démarche durable et dans la Slow Fashion. 

La Slow Fahion, quèsaco ?

La Slow Fashion, c’est une tendance, qui se veut plus saine pour l’Homme et la Planète. C’est ralentir sa manière de consommer et y réfléchir : acheter moins et de meilleure qualité. C’est retrouver le goût des choses nécessaires et revoir ses choix de consommation. 
La Slow Fashion s’inscrit dans une démarche de minimalisme, qui serait un facteur du bonheur : ne plus acheter autant de choses de manière compulsive et apprécier l’humain plutôt que les objets.
A propos du minimalisme, je t’invite à regarder ce documentaire : Minimalism : A Documentary About the Important Things.

La Slow Fashion s’oppose à la Fast Fashion, qui correspond à la sur-consommation frénétique devenue la normalité dans notre société. Elle nous pousse à consommer toujours plus, en proposant des produits toujours moins chers. Elle nous pousse à acheter sans besoin et même sans envie. On n’en oublierai même que derrière ses vêtements, il y a des humains, plus jeunes que nous, qui se font exploités… Pour au final remplir nos armoires toujours plus en pensant que c’est ça le bonheur.
En plus d’être néfaste pour notre bien être, elle empoisonne la Planète : la mode émettrait 1,2 milliard de tonne de gaz à effet de serre. L’industrie de la mode pollue plus que les vols internationaux et que le trafic maritime. Elle est aussi responsable de pollution des courants d’eau et des nappes phréatiques, du fait des pesticides utilisés.

Alternative Ada Perlu

Ada Perlu s’inscrit également dans une démarche éco-responsable, avec comme objectif le zéro-déchet : utiliser des matières d’origines naturelles et produire moins de déchets.

La marque ne s’engage pas seulement à bannir le plastique de la chaîne de distribution de ses produits: en effet, en général, le plastique est utilisé pour stocker les vêtements et garantir leur hygiène. Ada Perlu s’est alors tournée vers Avani, société indonésienne, qui permet de lui fournir des sacs réutilisables à base de manioc et 100% biodégradables, pour la chaîne de production et le stockage.

Les packagings sont en fibres naturelles et sont réutilisables ou biodégradables.
Les étiquettes sont imprimées sur du papier recyclé. 
Les chutes de produits ( appelées “matière perdue” ) sont réutilisées pour créer de nouveau produits.
Ada Perlu utilise des fibres naturelles : coton et coton bambou biologique et l’encre est certifiée oeko-tex, un label visant à garantir les textiles exempts de produits toxiques pour le corps et l’environnement. 

La marque s’engage également dans une démarche éthique en travaillant avec des ateliers locaux qui respectent les conditions de travail de leurs employés. De plus, ces ateliers désirent mener des actions pour la Planète, soutenus par Ada Perlu, comme la plantation d’arbres à Citarum River à Bandung en Indonésie.

Mais d'où vient cette belle idée ?

C’est après une aventure en Indonésie que Cyrielle et Marine ont crée le concept Ada Perlu. Au cours de cette escapade, elles sont tombées amoureuses de la culture, du peuple et du batik indonésien. 

“Ada Perlu” signifie « j’ai besoin » en Indonésien.
Et toi, quelle est la pièce paradisiaque dont tu as besoin ?

N’hésite pas à suivre Ada Perlu sur les réseaux sociaux, pour réchauffer ton feed Instagram, et retrouve le lien du site internet si dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *